Galileo dans les machines agricoles autonomes : une histoire à succès par Agreenculture


L'introduction du signal Galileo dans les solutions de cinématique en temps réel offre des avantages et des opportunités importants pour les machines autonomes dans l'environnement agricole, en améliorant la précision des solutions finales et en renforçant la fonctionnalité globale des actifs. La société française Agreenculture a intégré Galileo dans sa solution robotique agricole autonome, afin d'améliorer les trajectoires calculées et d'optimiser les ressources nécessaires dans le cycle agricole.



Lorsque l'on parle de conduite autonome, on pense immédiatement aux voitures autopilotées et à leurs implications sur notre vie quotidienne. Mais dans le domaine de l'agriculture, l'automatisation est déjà une réalité, et le secteur profite des avantages offerts par les tracteurs et les robots autonomes. La conduite automatique permet aux agriculteurs et au conducteur du tracteur de se consacrer à d'autres tâches agricoles.


Les tracteurs autonomes équipés de GNSS sont devenus un outil précieux pour les applications avancées d'agriculture de précision, contribuant à réduire les coûts, à accroître l'efficacité et à accélérer la production alimentaire durable.

Pour améliorer encore les performances de ses produits, la société française Agreenculture a intégré Galileo dans sa solution GNSS.



Pilotage autonome avec leur propre solution RTK sécurisée


Le robot agricole autonome CEOL d'Agreenculture est équipé de systèmes de sécurité basés sur leurs propres algorithmes, qui permettent de détecter les obstacles et de clôturer en toute sécurité. Grâce à ces fonctionnalités, l'agriculteur peut s'affranchir du cockpit et se consacrer à la gestion de son exploitation. Le robot opère plus fréquemment, labourant la terre en économisant du carburant et en minimisant les ornières, ce qui rend possible des opérations sur des fenêtres de temps plus courtes et dans des conditions de sol plus difficiles lorsque les mauvaises herbes sont encore à un stade précoce.


Figure 1 Robot autonome CEOL



Le robot agricole autonome CEOL est soutenu par un dispositif spécial appelé ''AGC Box''. Ce dispositif fusionne différentes technologies rendant possible la robotisation des machines. Il supervise et sécurise l'exécution du travail et transforme les machines dépendantes de l'homme en robots autonomes communicants. L'AGC Box permet de visualiser le champ et le tracé, de calculer les meilleurs chemins, d'éviter les obstacles et de tracer des cartes qui sont ensuite utilisées par CEOL pour optimiser sa trajectoire. De plus, ce robot autonome supervise et sécurise l'exécution du travail, assurant ainsi l'intégrité et la sécurité du travail.


Figure 2 Boîte AGC



Fonctionnalités améliorées lors de l'introduction de Galileo


Les trajectoires calculées par l'AGC Box s'appuient sur un algorithme de positionnement GNSS RTK sécurisé, développé par Agreenculture, qui permet une précision centimétrique en pilotage automatique.

Comme l'explique Christophe Aubé, président d'Agreenculture, "l'introduction de la constellation Galileo a permis d'améliorer la précision de leur solution de positionnement principalement dans les environnements réfractaires au GNSS tels que les forêts denses ou sous les arbres au feuillage épais". Depuis qu'elle a été déclarée opérationnelle en 2016, la constellation Galileo n'a cessé de se renforcer, augmentant régulièrement le nombre de satellites disponibles dans l'espace, qui s'élève désormais à 26. Plus il y a de satellites, plus la prestation de services est robuste. En outre, le scénario multi-constellations permet un démarrage à froid plus rapide, en obtenant un positionnement précis quelques minutes seulement après le démarrage de l'appareil.


Figure 3 L'agriculteur peut surveiller la trajectoire du CEOL depuis son téléphone portable.



Le cas d'utilisation d'Agreenculture souligne que la technologie GNSS, et en particulier celle de Galileo, est l'un des principaux moteurs de la cinquième révolution de l'agriculture, qui permet de réaliser des économies en termes de carburant, de semences et de pesticides.

L'amélioration des trajectoires cartographiées équivaut à des trajets optimisés et plus précis pour les machines autonomes. Il en résulte des réductions de carburant, d'eau, de pesticides et d'émissions, ce qui aide les agriculteurs de l'UE à passer au vert et à soutenir la mise en œuvre du Green Deal de l'UE.


Grâce au haut niveau de disponibilité offert par les satellites Galileo, aux algorithmes de gestion de la sécurité et à l'AGC Box, Agreenculture est désormais en mesure de proposer des solutions robotiques de positionnement et de géocodage sûrs ! L'AGC Box peut être installé sur d'autres tracteurs. Il permet aux agriculteurs de laisser les robots travailler seuls.


Figure 4 Le géofencing sécurisé ne nécessite que des clôtures virtuelles sécurisées avec une boîte AGC.



Ce géocodage sécurisé permet de nombreuses autres nouvelles fonctionnalités qui sont encore en cours de développement, comme le contrôle à distance des robots lorsqu'ils sont exposés à des situations inattendues ou dangereuses.


À l'avenir, Agreenculture fournira des services de correction pour les solutions autonomes comme les robots agricoles ou les tracteurs autonomes sûrs par le biais de la station de référence virtuelle (SRV). Dans un tel scénario, l'utilisateur recevra des corrections d'une station de référence virtuelle imaginaire et inoccupée, située à quelques mètres de lui.

Pour cette position, les observations sont créées à partir des données entourant les stations de référence comme si elles avaient été observées à cette position par un récepteur GNSS.


Figure 5 Applications VRS par Agreenculture



Le témoignage d'Agreenculture sur les avantages de Galileo dans les solutions de guidage pour les machines autonomes est un bon indicateur de la manière dont l'agriculture adopte rapidement le système mondial de navigation par satellite européen. Pour en savoir plus sur Galileo, ses services et ses différenciateurs, les utilisateurs sont invités à s'inscrire auprès du Centre de services GNSS européen (GSC) ou à contacter le service d'assistance du GSC à l'adresse suivante : www.gsc-europa.eu/helpdesk.


Nous tenons à remercier l'équipe d'Agreenculture pour son aide dans la préparation de cet article.




Cet article est traduit et republié par Agreenculture. L'Agence européenne pour le programme spatial (EUSPA) est propriétaire de cet article. Version originale