Challenge CENTEOL, le futur entre vos mains !

Dernière mise à jour : 16 mai

Centéol est un projet de robotique agricole autonome guidée par GNSS RTK, imaginé par l'équipementier Kuhn et la startup AgreenCulture, pour répondre à la raréfaction de la main d’œuvre dans le monde agricole, l’augmentation du poids des machines agricoles, et permettre aux agriculteurs de se concentrer sur des tâches à plus fortes valeurs ajoutés.

Ce challenge s’est déroulé en Bourgogne non loin de Sens, au printemps 2018.


Ce projet met à l’épreuve 3 robots, destinés à gérer 5 étapes différentes de la culture d’une parcelle de maïs.

De la préparation à la fertilisation, en passant par le semis et le désherbage, ces robots autonomes ont relevé le défi de mener à bien l'itinéraire technique permettant d’avoir très peu d’intervention humaine.


Le challenge a été réalisé sur une parcelle de 50 ha, (ce qui correspond à une parcelle d'exploitation agricole avec le projet de d'aller aux limites de la technologie). Les robots ont réalisé toutes les tâches, du travail du sol à la fertilisation.


Agreenculture, avec ses robots, a pour vocation de proposer des alternatives écologiques et économiquement viables pour l'agriculture.


UN ATOUT TECHNOLOGIQUE le géopositionnement est le facteur clé de la robotique.

Les robots sont équipés de chenilles et d’un moteur de 30ch. Les chenilles permettent un tassement plus faible du sol et de réduire la pression au sol à 14 kPA, même si les passages sont plus serrés par rapport à un tracteur normal, l’impact sur la parcelle est divisé par deux. La largeur des outils a été adapté à la puissance des robots pour optimiser au mieux la puissance moteur. On retrouve l’outil de travail du sol en 5 rangs, le semoir et l’outil de binage en 6 rangs. Le désherbage chimique se fait sur le rang par une rampe qui couvre 9 rangs.


Des balises GPS embarquées permettent de géolocaliser les robots avec une précision centimétrique. Le réservoir de carburant de 41L procure aux machines une autonomie de 24 heures de travail.


Polyvalence : 5 outils en 2018

Autonome : 24h d'autonomie

Précis : précision centimétrique

Écologique : réduction des intrants et protection des sols

Timeline du Challenge CENTEOL

Octobre 2017 - Analyse du sol

La société Precifield a permis d'obtenir des analyses de sol fiables et précises.

Mars 2018 - Préparation du sillon

Les robots travaillent la largeur du sillon

Avril 2018 - Modulation de semis et fertilisation localisée

Les analyses de sol ont permis de moduler la densité de graines selon le potentiel du sol mais aussi de moduler les quantités d'engrais à apporter. 3 robots ont évolués simultanément sur la même parcelle. Le premier en déposant la juste quantité d'engrais dans le sillon. Les 2 autres ont semé à une vitesse allant jusqu'à 8km/h tout en modulant la densité du semis.

Mai 2018 - Fertilisation post-levée

1 robot à apporté la bonne dose d'azote au maïs.

Juin 2018 - Désherbinage

2 robots ont évolué pour désherber le maïs jusqu'à 3 reprises.

Octobre 2018 - Récolte


Les robots obéissent à une intelligence artificielle qui leur permet d’optimiser les trajets tout en évitant d’éventuelles collisions. Mais en cas d’obstacle dans la parcelle, les robots ont également un système de sécurité, composé d’un radar et d’un parechoc sensible au contact de ces obstacles.


La robotisation des taches agricole permettent de libérer du temps à l’agriculteur qui peut se concentrer sur l’aspect agronomique de son exploitation et le suivi de ses cultures.


Partenaires officiels du challenge Compo expert, Ausy, Orange, Pioneer, Dupont.


Sources : Lecocq 2018, Pleinchamp, 50 ha de maïs livrés aux robots ; Portail 2020, materielagricole Des robots Kuhn sans pression ; Le Challenge Centeol 2018, un projet de robot à grande échelle